REI lance la première obligation résiliente avec 1001Pact

Un nouveau modèle économique pour un nouveau modèle de société.

Après bientôt 10 ans d'existence, REI accélère son activité au service de la ville de demain. A ce jour, le groupe prépare la construction de 1000 logements écologiques à travers le Grand Paris, et plusieurs projets emblématiques comme le WikiVillage Factory, QG de la ville résiliente à Paris. Pour financer ses nouveaux projets, REI lance une "obligation résiliente" participative, en partenariat avec la plate-forme 1001Pact.

INVESTISSEZ DANS LA VILLE DE DEMAIN SUR 1001PACT

Comment ça marche ?

C'est le circuit court de la finance immobilière : c'est vous, et non plus les banques, qui nous prêtez directement les fonds qui nous permettront de développer nos projets durables. L'obligation résiliente en crowdfunding vous permet d'investir directement dans l'économie réelle. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit de vous connecter sur le site 1001Pact, en quelques clics, et de soutenir notre projet. 

Avec un droit d'entrée à partir de 100€, investir dans l'immobilier est désormais à la portée du plus grand nombre. Dans trois ans, nous vous remboursons votre somme investie, +6% d'intérêt annuel. Entretemps, nous nous engageons à ne mener que des projets à fort impact social et environnemental

A quoi servira l'obligation résiliente ?

Pouquoi "résiliente" ? Parce que nous pensons que les promoteurs ont le devoir de proposer de nouvelles manières de construire les villes, plus durable et plus inclusive. A travers l'obligation résiliente, nous prenons une série d'engagements devant vous :

1. Construire en bois pour diviser par 2 les émissions de CO2

Entre la construction des bâtiments et leur cycle de vie, nos villes sont responsables de presque 50% des émissions de gaz à effet de serre. C'est plus que les transports ou que l'industrie. Pour tenir les engagements de la COP21, il faut passer au bois. Les chiffres sont formels : jusqu'ici, la construction en bois nous a permis de diviser par 2 les émissions de CO2 par rapport aux constructions classiques.

Bonus : le bois offre confort et bien-être dans tous les logements. Sans parler des économies de chauffage. De plus, nous nous engageons à utiliser du bois traçable, en provenance de forêts locales, gérées durablement.  

Chantier du Douglas, aux Lilas - 2017

2. Remettre la nature en ville

Personne ne veut vivre dans un bloc de béton. Nous croyons dans un modèle de ville qui respire, respectueuse de la biodiversité, et où chacun peut retrouver un lien à son alimentation. Nos projets à venir nous permettront de développer de nombreux jardins, potagers, toits plantés et dispositifs d'agriculture urbaine.

3. Faire de l'or à partir de nos déchets

Le secteur du bâtiment génère près de 40 millions de tonnes de déchets par an en France. Et si, au lieu de tout jeter, on récupérait tout ? A travers sa filiale ReMake, REI réunit artisans, makers et designers pour venir recycler toutes ses chutes de chantier pour proposer une gamme de mobilier hyper-personnalisée. Cette démarche nous permet de tendre vers le zéro-déchet.

ReMake en action

4. Vivre ensemble. Pour de vrai.

Une ville n'est pas simplement un ensemble de rues et de bâtiments. C'est avant tout là où nous vivons, où nous nous rencontrons. Il faut co-construire nos quartiers directement avec les habitants. En misant sur le sport, la culture, l'architecture pour tous, nous voulons inventer un modèle de ville partagée, mélangée, inclusive.

Nous prenons également des engagements très concrets pour des causes qui nous sont chères : en 2020, 20% des effectifs de ReMake seront composés d'emplois en insertion, dans le cadre de partenariats noués avec des associations de soutien aux réfugiés et personnes en difficulté sociale

Investir dans des actions ou des obligations comporte un risque de perte partielle ou totale des montants investis, ainsi qu'un risque d'illiquidité.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer